Les définitions ci-après sont à usage documentaire uniquement. Elles ont été rédigées en faveur du Client. La liste est non-exhaustive.

Par « ANOMALIE », on entend tout incident, défaut de conception, erreur (e.g bug), blocage, dégradation des performances, faille de sécurité affectant l’utilisation des LIVRABLES INFORMATIQUES. Elles peuvent être de sévérité 1, 2 ou 3.

– Par « ANOMALIE de sévérité 1 » : on entend une ANOMALIE entraînant une impossibilité totale d’utiliser des LIVRABLES INFORMATIQUES ou de sévères restrictions à l’utilisation de ceux-ci.

– Par « ANOMALIE de sévérité 2 » : on entend une ANOMALIE n’entraînant pas une impossibilité totale d’utiliser des LIVRABLES INFORMATIQUES ou de sévères restrictions à l’utilisation de ceux-ci, mais entraînant une altération significative de l’utilisation de ces-derniers.

– Par « ANOMALIE de sévérité 3 » :on entend une ANOMALIE qui n’est ni qualifiée ANOMALIE de sévérité 1 ou ANOMALIE de sévérité 2